4 autres nouveautés à retenir de WordPress 3.5

Attendue pour décembre, la prochaine version de WordPress estampillée 3.5 est disponible en version beta depuis le 27 septembre. Attention, j’en déconseille l’utilisation autre que sur un serveur test, car la fonction média dysfonctionne…

Outre le futur thème par défaut « Twenty Twelve » qui a fait l’objet d’un article complet, voici les 4 principales nouveautés :

 

1. La disparition de la gestion des liens

La rubrique « Liens » et le widget dédié disparaissent de l’interface. Je ne le regrette pas, car ce n’était pas logique de lui attribuer autant d’importance que pour les pages ou articles.

Une barre de menu plus concise

Heureusement, le plugin « Link Manager » développé par WordPress permet de les réactiver dans le back office ou de les retrouver en cas de mise à jour. C’est d’ailleurs un aspect très intéressant de cette décision : supprimer un élément qui avait une visibilité trop importante et une utilisation anecdotique, se concentrer sur l’essentiel, mais permettre aux utilisateurs de le réactiver rapidement. C’est la force de WordPress, proposer une interface dépouillée mais facilement personnalisable en fonction de ses besoins.
Notez que si l’on souhaite garder un bloc de « liens » dans une zone de widget, vous pouvez toujours créer un nouveau menu avec des liens externes et utiliser le widget « menu ».

Le nouveau plugin « Link manager« 

 

2. Les extensions « Favorites »

Voici une nouvelle fonctionnalité  qui va vite se révéler indispensable pour ceux qui installent régulièrement des sites WordPress. Vous allez pouvoir vous créer une liste d’extensions favorites que l’on retrouve instantanément dans son back office !

Comment cela fonctionne ?
C’est très simple. Il suffit de se connecter à son compte « wordpress.org » (attention, ce n’est pas le même compte que wordpress.com). Dans le répertoire de plugin de WordPress, vous pouvez alors définir vos extensions favorites.

Cliquez sur « Favorite »

Ensuite, depuis votre back-office WordPress, vous entrez simplement votre login / username  (sans mot de passe).

Le nouveau lien « Favorite »..

Chouette, on retrouve toutes ses extensions favorites instantanément…

L’extension « Google XML Sitemap » est bien proposée…

Cette fonction permettra de partager plus facilement ses plugins préférées (les miens sont ici) et peut-être d’opérer un classement plus qualitatif dans le répertoire…

 

3. Meilleure gestion des médias

Attention, cette fonctionnalité est encore en béta, ce qui rend très compliqué l’insertion et la gestion de média…

C’est peut-être ici que les changements sont les plus notables dans l’utilisation au quotidien de WordPress. Malheureusement cette fonctionnalité est inutilisable pour moi… La prochaine beta corrigera ces dysfonctionnements, à suivre…

A retenir pour l’instant :

La nouvelle interface d’insertion d’images :

On accède plus rapidement à sa bibliothèque. Si l’on décide d’insérer une image, l’interface s’adapte et « cache » la bibliothèque dynamiquement. Le lien pour insérer des images d’autres sites semblent avoir disparu, la modification d’une image insérée également  ?

Une interface plus claire

La nouvelle interface d’édition de média :

On se rapproche de plus en plus à une page d’édition d’article ou de page : le champ « description » dispose maintenant d’un éditeur HTML pour mettre plus facilement en forme un texte associé à l’image.

Accessible pour l’instant depuis la bibliothèque de médias

 

Voilà qui va permettre de rendre plus attractif le fonctionnement du caroussel d’images (voir l’exemple ici) et le contenu des pages « attachment » (exemple ici). C’est intéressant pour créer du contenu à la volée (les spécialistes SEO apprécieront) et cela facilitera l’édition de pages type « reportage ». La complémentarité avec le carroussel du plugin Jetpack est pour cela à souligner.

 

4. Une interface plus moderne

Graphiquement, l’interface générale évolue encore en douceur pour une meilleure lisibilité. Ce ne sont pas seulement des détails car les boutons rectangulaires permettent d’économiser de la place…

L’actuel zone de publication actuelle à gauche

 

Le sélecteur de couleur évolue également. C’est pratique, on peut déplacer le sélecteur de couleur mais aussi maintenant ne changer que la variation horizontale ou verticale

 

Conclusion :

Pas de révolution mais des évolutions qui permettent encore d’améliorer l’expérience utilisateur. La suppression des liens du menu principal vertical témoigne de la volonté d’Automattic d’éviter à tout prix de proposer une « machine à gaz ». L’interface se simplifie et les fonctionnalités augmentent, chapeau !


Source : 5 Changes in WordPress 3.5

Tags:

7 Responses to “4 autres nouveautés à retenir de WordPress 3.5”